Avant - Propos

  " A R B I T R A G E  "

une tres ancienne forme de résolution des conflits

 

  L'Arbitrage peut être défini comme un mode de règlement de conflit,
survenu entre les parties.

.
Les parties peuvent désigner en qualité d’arbitre un ou plusieurs experts en leur donnant le pouvoir de statuer sur le litige. qui les oppose en leur accordant les mêmes compétences q'un tribunal de l'Etat classique.
Elles soustraient également le règlement de leurs litiges au Jugement d'un Juge et soumettent leur différend à des arbitres professionels ayant une meilleure pratique des matières dans lesquelles naissent le litige qui leurs est soumis.
L’arbitrage permet ainsi aux personnes privées ainsi qu’aux entreprises (publiques ou privées) d’apporter une solution aux dysfonctionnements temporaires ou non, de leurs relations. 


Par opposition aux procédures pratiquées dans les cours et les tribunaux ordinaires, l'arbitrage n'est pas public.
Les débats et la décision interviennent à huit clos.


Les parties peuvent également déterminer en commun accord l'endroit et la langue des débats.
Les parties parlent librement devant l’arbitre.
Ceci a comme avantage que les arbitres reçoivent souvent une vue plus complète, plus pratique et plus réaliste sur le litige, tandis que devant le Juge professionnel certains sujets ne sont pas nécessairement abordés.

Suite au grand retard judiciaire lors du traitement des litiges, il est certainement utile pour le monde des affaires de prendre connaissance des procédures d'arbitrage qui ont été élaborées par la Chambre d’Arbitrage d’Experts (C.A.E-A.K.D) et de faire appel à ses services.
Les parties peuvent régler rapidement leurs différents et gagner des mois, voire des années en faisant appel à l'arbitrage.


L'arbitrage est déjà fortement intégré notamment dans nos pays voisins.
Les tribunaux arbitraux enregistrent de plus en plus de succès et leur avenir est certain, également en Belgique


L'arbitrage est légalement reconnu et les sentences peuvent être rendues exécutoire dans les 160 pays qui ont signé la convention de New York.

La Chambre d’Arbitrage d’Experts (C.A.E - A.K.D) a été fondée à l’initiative et avec le soutien des deux associations d'experts les plus importantes de Belgique, à savoir : 
- CEJA (Chambre des Experts chargés de missions Judiciaires et d’Arbitrage)
- ABEX (Association Belge d’Experts)
une association avec des Avocats et Juristes compétant et renommés est également prévu.  
De ce fait un total d'environ 450 experts dans de multiples disciplines, pourrons sièger dans les tribunaux
Arbitraux de la Chambre.